Ferme perlière - Polynésie Française
Greffe d'une huître perlière
Photo d'une ferme perlière en Polynésie Française

Les perles de Tahiti ou « perles noires » sont originaires des lagons de Polynésie française, ou comme on dit souvent, des  îles des Mers du Sud.

Elles sont formées dans les huîtres perlières d’une variété dont le nom scientifique est Pinctada margaritifera. Cette variété a beaucoup été utilisée pour la fabrication des boutons de nacre en Europe. Les Polynésiens aussi utilisaient la nacre de ces huîtres perlières pour fabriquer leurs armes et ornements avant le début de la culture des perles. A l’époque, il fallait ouvrir des milliers d’huîtres pour trouver une seule perle fine !
De par sa rareté, sa beauté et l’aspect unique de chaque perle, on lui a attribué une grande valeur commerciale et symbolique. Les perles noires étaient alors utilisées entre autres, pour orner les parures royales.
Les Chinois, au 18ème siècle, ont inventé la perle de culture, mais l’invention du procédé de la greffe revient à des Japonais au début du 20ème siècle. Puis, dans les années 60, un certain monsieur Jean-Marie Domard et des collaborateurs ont importé ces techniques du Japon en Polynésie. Et en 3 ans, après avoir réussi à greffer environ 5 000 huîtres, un millier de perles de Tahiti ont été obtenues.


Voici, de façon simplifiée, le long et méticuleux processus de greffe d’une huître qui donnera naissance à une perle noire de Tahiti :

On introduit très minutieusement un nucléus (bille de nacre fabriquée à partir de la coquille d’un bivalve d’eau douce), ainsi qu’un greffon (morceau de manteau prélevé sur une huître donneuse) dans la gonade de l’huître. Lorsque tout va bien, un sac perlier va se développer et grâce à ses sécrétions, des couches de nacre vont se déposer tout autour du nucléus. Les huîtres sont remises dans l’eau pendant environ 18 mois, phase nécessaire pour former une couche de nacre d’au moins 0.8mm. Elles sont remontées régulièrement pour que les parasites qui se sont déposés autour de la coquille puissent être retirés. Beaucoup d’huîtres ne survivent pas à la greffe ou rejettent le nucléus, et sur une centaine d’huîtres, seulement 20 à 30 perles seront commercialisables. Certaines huîtres pourront être greffées 2 ou 3 fois. Celles qui produiront des perles sans nucléus donneront ce que nous appelons les keshis, avec lesquels nous fabriquons aussi de très jolis bijoux.


Les perles de Tahiti sont classées selon des critères de : forme, couleur, diamètre, qualité.

Au niveau des formes, si les perles les plus recherchées, les mieux cotées, sont généralement les perles bien rondes ou semi-rondes, d’autres ont des formes plus aléatoires, irrégulières, mais aussi plus originales comme les perles baroques et semi-baroques (dont les perles en forme de poire, ou de goutte), et les cerclées.

L’éventail des couleurs des perles de Tahiti s’étend du gris très foncé presque noir au gris très clair presque blanc, en passant par le jaune, bleu, vert, rose, aubergine, « peacock » ou « plume de pan ». Selon les angles par lesquels on les admire et selon la lumière, différents reflets peuvent être présents sur une perle, ce qui les rend encore plus « magiques » et uniques. Le terme « orient » de la perle est utilisé pour décrire la richesse de ses reflets colorés.

On apprécie la qualité d’une perle à l’état de sa surface, c’est-à-dire si elle a beaucoup de défauts, si elle est « piquée » ou au contraire si elle est bien nette, bien lisse, ainsi que par son lustre, c’est-à-dire son éclat, sa brillance. Des lettres de A à D sont attribuées pour classifier la qualité des perles de Tahiti selon l’étendue de leurs imperfections sur leur surface, et selon la beauté de leur lustre, la lettre A représentant la meilleure qualité.
Leur diamètre minimum est d’environ 7/7.5mm, et peut aller jusqu’à 18mm. Les plus grosses sont les plus rares ! Nous utilisons pour la plupart de nos bijoux des perles de 8 à 13mm de diamètre.

Quelques perles de Tahiti :  baroques, cerclées, gouttes, rondes, semi-rondes

> Cliquez-ici pour savoir comment entretenir vos bijoux avec perles de Tahiti
> Voir les adresses de nos bijouteries de perles de Tahiti
> Situer nos bijouteries sur une carte
> Voir tous nos nouveaux bijoux avec perles de Tahiti